All posts by Asie mon Amour

la Chanteuse de Pansori de Im Kwon-Taek

Im Kwon-Taek est un des cinéastes asiatiques les plus prolifiques et demeure pourtant l’un des moins reconnus dans l’Hexagone. Son prix de la mise en scène en 2002 à Cannes pour « Ivre de Femmes et de Peinture » laissait présager un meilleur avenir pour

Goût du riz au thé vert de Yasujiro Ozu

D’où vient cette sensation d’éternité heureuse que l’on ressent à chaque vision des diamants bruts D’Ozu, Mizoguchi et Naruse. Il faudrait ausculter avec précision les raisons qui nous poussent à nous abandonner ainsi à cette période de l’age d’or du cinéma japonais. Pour ne jamais

Princesse Mononoké de Hayao Miyazaki

C’est une véritable claque sensorielle et visuelle à laquelle il est très difficile, pour ne pas dire impossible, de résister à laquelle nous faisons face avec cette expérience cinématographique. Car c’en est inévitablement une, de celle qui vous fait comprendre pourquoi notre passion cinéphilique est

Les Lauriers-roses rouges » de Rubaiyat Hossain

Certaines parties du monde ne sont que trop peu représentées à travers le prisme de l’écran, qu’il soit médiatique ou cinématographique. La culture globalisée qui tend à uniformiser les sécularismes pour mieux en recracher les segments les plus conformes à la consommation serait une première

Tunnel de KIM Seong-Hun

est le gros carton de l’été denier au pays, dépassant de loin les recettes d’un autre gros succès au pays du matin calme « Dernier Train pour Busan ». Et on le comprend aisément à la fin de ces 126 minutes plus que réjouissantes. Annoncé comme un

Vers l’autre rive par Kiyoshi Kurosawa

Que penser du dernier cru de Kurosawa? mon avis ne saurait être assez juste tant la fatigue accumulée tout au long de la semaine ne me permettait pas d’avoir la concentration nécessaire. Il est donc conseiller à tous ceux qui iraient le voir prochainement d’être