Sea Fog – Les clandestins

Sea Fog

Que peut-on aller voir au cinéma mercredi prochain, le jour du poisson d’avril ?… Un film avec des pêcheurs bien sûr !!! (si c’est drôle, relisez). Sea Fog – Les clandestins est le premier long-métrage réalisé par Sung Bo Shim, qui a notamment co-écrit Memories of Murder sorti en 2003.

Le fier capitaine de chalutier Kang Chul-joo, incarné par le génial Yun-seok Kim (apprécié notamment dans The Chaser), a une vie de marin difficile. Les affaires sont mauvaises, le poisson se fait rare, sa femme le trompe et son rafiot – qui est toute sa vie et dont il refuse de se séparer – tombe en ruine. Alors un jour il décide de franchir le pas et accepte de faire passer de la contrebande, sauf que cette fois la marchandise sera un groupe de clandestins sino-coréens (des « Joseon-jok »). Il n’a pas trop le choix et n’hésite donc pas à embarquer son équipage dans la magouille, l’aspect très lucratif de l’opération motivant vite les troupes. Ils récupèrent la « marchandise » dans une mer agitée, non sans difficultés : une fille, la jolie Hong-Mae (Han Ye-Ri, vue récemment dans Commitment) tombe à l’eau et, n’écoutant que son courage, le jeune membre d’équipage Dong-sik (la star K-pop Park Yoo-Chun, qui a été récompensé pour ses rôles dans plusieurs dramas : Sungkyunkwan Scandal, Miss Ripley, Rooftop Prince…) nage à son secours. De là, une petite romance s’installera entre les deux tourtereaux. La cargaison chargée, le chalutier poursuit son chemin en mer, jusqu’à ce qu’un contrôle de la douane ne vienne bouleverser la situation et… à partir de là un autre film commence. Un épais brouillard se forme qui servira de décors à un véritable massacre, mais je n’en dirai pas plus sur l’intrigue pour ne pas gâcher la surprise.

Je ne vais pas tourner autour du pot, j’ai beaucoup aimé Sea Fog même s’il ne plaira pas à tout le monde (notamment les âmes sensibles). Tous les ingrédients sont réunis et le réalisateur a eu à cœur de bien faire les choses. La galerie de personnages est haute en couleurs : pour n’en citer que quelques-uns, on a un vieux mécano sympa et attachant, un marin complètement obsédé (mais alors un vrai animal celui-là), des jeunes amoureux qui vont se chercher maladroitement avant de se réfugier dans les bras l’un de l’autre en plein chaos, et bien sûr un capitaine Kang qui règne d’une main de fer sur son bateau. La narration est soignée, le réalisateur utilise bien les éléments du décor (la mer, le brouillard, le chalutier) pour refléter la psychologie des personnages et faire basculer l’histoire. Alors oui, montrer un bateau et son capitaine à la dérive c’est déjà vu (vous pensez à Moby Dick pas vrai ?), mais c’est bien fait et toujours efficace, il n’y a donc pas de raison de se priver.

J’avais un peu peur du film « critique sociale » (et donc de m’ennuyer un peu…) et ça l’est un peu en première partie, mais même là, les touches d’humour et les personnages suffisent à vous accrocher. L’arrivée du brouillard amène une réflexion plus profonde sur la nature humaine et pas mal de moments de tension. L’univers macho pourra en rebuter certain(e)s : concrètement, les femmes dans le film sont soit des prostituées, soit trompent leur mari ; elles ne sont pas capables de sauter dans un bateau sans tomber à l’eau, et d’ailleurs elles portent malheur et ne doivent pas être emmenées à bord, voire elles sèment la zizanie au sein de l’équipage (faites le bilan des rôles féminins à la fin du film, vous verrez c’est drôle). On dira que c’est le monde des marins qui est très macho et que le réalisateur n’a fait que le refléter. À l’exception de ces quelques écueils, si ce n’est pas pour un rendez-vous galant (non vraiment ça tuerait l’ambiance) et si quelques moments gores ne vous rebutent pas, un film réussi à aller voir, ne serait-ce que pour encourager son réalisateur à poursuivre derrière la caméra.

Remerciements à The Jokers / Le Pacte pour nous avoir permis de voir ce film en avant-première.

Titre original (RR) : Haemoo
Dates de sortie : 13 août 2014 (Corée du Sud) – 1er avril 2015 (France)
Trailer sur Allociné : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19547756&cfilm=230090.html

Laisser un commentaire