le voyage dans le temps dans le cinéma asiatique

Le voyage dans le temps figure depuis longtemps dans le paysage cinématographique hollywoodien. En revanche les productions asiatiques sont encore méconnues. Elles offrent pourtant un corpus allant des univers parallèles, aux uchronies en passant par les paradoxes temporels. Que ce soit les anime ou le cinéma classique, les oeuvres fourmillent en créativité. Top 10 assumé et subjectif des meilleurs films ou anime.

10. Ballad de Takashi Yamazaki (2009)

Un enfant remonte dans le temps et sauve la vie d’un général. Entre les deux une amitié se noue sur fond de mariage et de lutte entre seigneurs. Une belle histoire simple et drôle avec en prime la famille qui débarque en pleine bataille pour sauver leur bambin.

9. 2009 lost memories de Si-Myung Lee (2002)

Dans un futur alternatif, le Japon n’est pas entré en guerre contre les E.U.A en 1941 et a conservé le contrôle sur la Corée. Deux policiers, un japonais, l’autre coréen enquête sur un mystérieux groupe terroriste qui semble en mesure de rétablir le cours de l’histoire. Une histoire intéressante, un film qui se tient mais qui est gâché par un discours nationaliste. A voir pour son univers uchronique très réaliste.

8. Bubble fiction boom or burst de Yasuo Baba (2007)

Une scientifique ayant créé par accident une machine à remonter le temps est envoyée en 1990 pour empêcher la crise économique. Mais la mission dysfonctionne et la fille de la scientifique est envoyée pour retrouver sa mère. Une comédie énergique qui compense des effets spéciaux moyens par un humour à toute épreuve.

7. La disparition d’Haruhi Suzumiya (2010)

Le matin du 18 décembre, les personnages de l’univers d’Haruhi se trouvent plonger dans un futur alternatif où Haruhi a disparu. Basé sur un célèbre anime, ce long film de 2h45 offre une belle intrigue facile à suivre même pour les non connaisseurs de la série. Une fin très réussie.

6. Enoshima Prism de Yasuhiro Yoshida (2013)

Michiru, Saku et Shuta sont amis d’enfance. Ils ne se sont jamais séparés. Malheureusement, en 2010, pendant l’hiver, quelque chose de précieux a été emporté… Saku meurt soudainement d’une crise cardiaque. Suite à cette tragédie, peu après, Michiru et Shuta commencent peu à peu à s’éloigner l’un de l’autre. Mais trois ans plus tard, Shuta voyage dans le temps et arrive avant l’incident de l’hiver 2010. Shuta, un peu perdu, va tout faire pour sauver Saku. Responsabilité, paradoxe temporel et émotions sont au programme d’un très beau film intelligent.

5. Puella magi madoka magica (2011)

Madoka Kaname mène une vie paisible au collège Mitakihara en compagnie de ses amies Sayaka Miki et Hitomi. Un jour de cours, une nouvelle élève est transférée dans la classe de Madoka et ses amies. Elle se prénomme Homura Akemi. Peu de temps après, Madoka tombe nez à nez avec une créature se faisant appeler Kyuubey fuyant Homura, usant de pouvoirs pour la détruire. Madoka ne se doute pas que cette rencontre va chambouler sa vie et la faire entrer dans un monde de magie. Univers fascinant où les magical girls traitées de manière adulte rejoigne une intrigue temporelle riche. Une réussite.

4. Steins gate (2011)

Un groupe d’amis a transformé leur four à micro-ondes en dispositif permettant d’envoyer des textes vers le passé. Ils vont mener de nombreuses expériences alors que les équipes du CERN les traque. Un anime original qui se centre sur les implications des modifications du temps.

3. La Traversée du temps (2006, 2010)

Un anime et un film offrant deux adaptations de la nouvelle de Yasutaka Tsutsui racontant comme une jeune lycéenne peut glisser dans le temps comme sa tante. Les deux films sont aussi réussis choisissant deux angles d’approche différents. Beau, de l’émotion, deux réussites.

2. Your Name de Makoto Shinkai (2016)

L’histoire reprend un des thèmes fétiches de Makoto Shinkai, l’amour à distance, croisé avec une idée très présente dans le monde des anime/mange : l’échange de corps. Mitsuha vit dans une petite ville au centre du Japon. Sa vie est marquée par les fêtes traditionnelles, les montagnes et le passage d’une splendide comète. Pour l’adolescente qui rêve de Tokyo, c’est une vie insatisfaisante. Or la nuit elle se rêve dans la peau de Taki, un jeune lycéen de Tokyo alternant les cours, son travail dans un restaurant italien et les sorties avec ses amis. Ses songes sont si forts qu’à son réveil elle a du mal à différencier réel et imagination. D’autant plus que lorsqu’elle retourne à sa vie tous ses amis lui disent qu’elle s’est comportée étrangement la veille : perte de mémoire… Tout bascule quand elle réalise que Taki rêve encore d’une vie dans les montagnes dans la peau d’une jeune fille. Entre les deux s’installe une relation à distance faite de codes, de notes dans un cahier et de flashbacks. Pourquoi Taki rêve-t-il de montagnes ? Les superlatifs manquent pour qualifier le dernier film de Shinkai : beau, intelligent, sensible. Une vraie réussite formelle et scénaristique.

  1. The Phone de Kim Bong-Ju (2015) 

L’intrigue se concentre sur un avocat de Séoul qui tout en menant la défense d’un gros client reçoit une photographie et un film capables de compromettre la carrière d’un politicien local. Alors qu’il fête un nouveau début de carrière, son épouse médecin est brutalement agressée et assassinée chez elle par un voleur. Détruit son époux et sa fille tentent de se reconstruire. Un an plus tard une tempête magnétique est annoncée sur Séoul. C’est à ce moment que l’avocat reçoit un appel de sa femme émis le jour de sa disparition. D’abord incrédule il comprend qu’il est entrain de parler avec sa femme à un an de distance. Entre les deux s’engage une course contre la montrer pour empêcher l’assassinat et trouver leur meurtrier. Mélange des genres entre science fiction et polar. Un grand film réussi sur tous les points.

Laisser un commentaire